temp3
Dates:
Avec:Francis Huster
Organisation:CCU
Entracte:Non
Catégorie 1:36.00
Catégorie 2:33.00
Senior (+65 ans) cat. 1:33.00
Senior (+65 ans) cat. 2: 29.00
Etudiant (-26 ans) cat 2:25.00
THEATRE - Hommage à John Kennedy, 1963-2013

Seul en scène, Francis Huster va faire revivre le destin du plus grand président américain du XXe siècle. Pour lui, JFK, c’est Jules César assassiné par Brutus. Shakespeare, s’il avait vécu aujourd’hui, l’aurait choisi comme héros de tragédie.
 
Dallas, 22/11/963. Le cinquantième anniversaire de la date de l’assassinat du trente-cinquième président des Etats-Unis, gravée dans la mémoire du monde comme celle du 11/9/2001, va voir déferler les évocations et bien sûr les interrogations. Pas sûr qu’on parvienne à lever déjà le voile qui cache l’identité des commanditaires. Les pistes ont été rapidement brouillées avec une efficacité meurtrière — on parle d’une quarantaine de morts suspectes. Du reste, braquer les projecteurs sur le drame et ses suites risque d’aveugler une fois de plus et, ainsi, de rendre plus épaisses les ombres qui baignent la personnalité de JFK. Alors, la bonne idée c’est, comme va le faire Francis Huster sur scène, de raconter, du début jusqu’à la fin, la vie du président. Pas la légende ni la saga de pacotille de la “malédiction” du clan Kennedy: la réalité. Elle dépasse toujours la fiction et nourrit assez de questions passionnantes pour un spectacle de près de deux heures: “Comment, me suis-je demandé, ce fils d’un Irlandais catholique a-t-il pu devenir le premier président américain à n’être pas franc-maçon? Son père, Joseph Kennedy, devait sa fortune à la Prohibition, avait des contacts notoires avec la mafia et lui, John, s’opposera à l’organisation criminelle et aux syndicats corrompus. Comment? Qu’a fait ce charmeur aux multiples liaisons avec des stars pour devenir chef de file des Démocrates, alors que Edgar Hoover, le tout-puissant chef du FBI plutôt lié aux Républicains, possédait tout un dossier sur sa relation avec Miss Danemark, proche d’Eva Braun, la fiancée d’Adolf Hitler? Comment lui, qui aurait pu être réformé et dispensé du service militaire, est-il devenu un héros de guerre? Comment a-t-il pu épouser Jacqueline Bouvier, déjà fiancée officiellement? Qu’est-ce qui lui a permis de mener à bien une campagne électorale rendue difficile par les sympathies proallemandes de son père? De redresser la situation, de réussir son ascension en battant le favori Nixon? Pourquoi avaitil pris comme vice-président un Lyndon B. Johnson empêtré dans des affaires embarrassantes? Et comment Johnson a-t-il pu être blanchi par la suite?”
 
 

Photos de l'événement: ici

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine en ligne

LA SAISON
nov 2013 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30
Rentrée de vacances !

La billetterie est rouverte.
>> Lire la suite