temp3
Dates:
Auteur:Jean-Claude Forestier
Organisation:CCU et Exploration du Monde
Entracte:Non
Catégorie 1:14.00
Prévente:11.00
EXPLORATION DU MONDE - Inde du Sud - Chroniques baroques

INDE DU SUD - chroniques baroques

Film présenté par Jean-Claude Forestier

Dimanche 7 octobre 2012 à 10h00

Des paysages remarquables du Kerala aux rizières humides du Tamul Nadu, des entrepôts d’épices de Cochin au charme suranné de Goa, découverte de l’Inde du Sud très éloignée de la carte postale, en toute liberté et sans complaisance !

 Le film

Ainsi donc, voici ce pays de plus d’un milliard d’habitants, puissance du XXIème siècle, potentiel infini en hommes, en capacité de produire, mais aussi et toujours Inde de la vache sacrée et des millions de Dieux, ce mélange de Terre et de Ciel qui fascine et rebute à la fois…

Jean-Claude Forestier attiré par l'Inde mais plus particulièrement par l'Inde du Sud, dont les états sont encore aujourd'hui moins visités que ceux du nord.  Des paysages remarquables du Kerala aux rizières humides du Tamul Nadu, des entrepôts d’épices de Cochin au charme suranné de Goa, des palais et forteresses du plateau du Deccan aux temples millénaires de l’Andhra Pradesh ou du Karnataka, sans oublier Pondichéry, il a croisé la beauté, la richesse et la grandeur, mais aussi l’incommensurable misère de la grande majorité du peuple indien, entretenue par un système politico-religieux que ni les lois, ni le temps, n’ont aboli.

L’Inde donne, et elle donne beaucoup précise Jean-Claude Forestier, qui affirme n’être ni candide, ni en quête de réponses à des problèmes métaphysiques. Pourquoi a-t-il plus sentie l'inde, que comprise ? Car comprendre l’Inde lui est très vite apparu au-dessus de ses forces. La regarder vivre   l'a plongé dans un abîme de réflexions, quand ce n’est pas de perplexité !

Il nous décrit une Inde du Sud très éloignée de la carte postale, en toute liberté et sans complaisance !

Jean-Claude Forestier

Nadine et Jean-Claude Forestier sont photographes, auteurs et réalisateurs depuis 1977, et sans doute voyageurs depuis toujours !

Après de nombreuses années passées à développer le diaporama par amour de "la belle image", marquant leur découverte du monde par des sujets aussi attractifs que l'Islande, Istanbul, Madagascar, la Birmanie sans oublier un insolite Louis II de Bavière, ils ont déposé leurs boitiers photos pour saisir la caméra.

L'Inde est leur second film. L'Inde a été pour eux à la fois une rencontre et une confrontation, rejoignant en cela ce qu'Henri Michaux commentait quand il écrivait qu'après un voyage en Inde, on aurait tendance à dire qu'on avait vu l'Inde alors que c'était elle qui vous avait vu !

Nadine et Jean-Claude sont également spécialistes des régions arctiques. De nombreux voyages et expéditions, au Nunavut et dans le Haut Arctique canadien, leur ont valu l'appellation enviée de voyageurs polaires… leur dernier livre sur le Passage du Nord-Ouest les situe comme des spécialistes français de la question. Ils ont ainsi reçu le prix Marine 2011, qui consacre un ouvrage historique, littéraire, scientifique ou technique, mettant en valeur le monde maritime, militaire ou civil.

Restez informé !

Pour recevoir notre newsletter:

Wolvendael Magazine

lire le magazine Cliquez ici

18.844 x MERCI !!!

Nous vous remercions chaleureusement...
>> Lire la suite