La Vrille du chat

Back Pocket / Vincent Gomez et Philippe Vande Weghe

La Vrille du chat

Back Pocket / Vincent Gomez et Philippe Vande Weghe

 

En 5 variations, 5 acrobates virtuoses font éclater une scène banale et dévoilent les désirs, souvenirs et fantasmes des personnages qui la composent. Rejouée, étirée, démultipliée, la scène ouvre des mondes imaginaires. Ralenti, rewind, stop-motion : comme dans un slapstick le quotidien part en vrille !

 

 

Chercher l’impossible, l’extraordinaire. Défier l’espace. Manipuler le temps. Comme dans un dessin animé, les personnages bravent les principes du monde physique. C’est le défi de ces acrobates qui jouent délicieusement avec le burlesque. L’équipe de Back Pocket part à la recherche de l’inaccessible et du prodigieux mais juste avec le corps : le corps acrobatique et rien d’autre ! Le corps seul, comme invitation à la liberté, à la poésie brute et à une virtuosité époustouflante. Pour que l’espace de jeu soit à la hauteur des artistes, se métamorphose et fasse aussi le beau, Goury, le scénographe/architecte de Yoann Bourgeois, a imaginé un escalier/pyramide où le mur devient sol ou plafond : la porte, trappe ou soupirail. À la clef: apparitions, disparitions, effets de surprise et d’agilité dans tous les sens !

On ne nous avait pas menti, La vrille du chat, produit par les Halles de Schaerbeek, répond aux espérances. A l’image du festival Hors Pistes, la dernière édition de haut vol de Anne Kumps. Les acrobates, belges et américains, ont fait Halle comble, ce week-end, tant les réseaux sociaux ont grésillé, vendredi soir, après la première bruxelloise et burlesque en diable du collectif Back Pocket.

Laurence Bertels – La libre 11 mars 2019

Vous aimerez aussi...