le projet

Démarche artistique et culturelle du centre culturel d’Uccle pour 2021

 

Le Centre Culturel d’Uccle a célébré ses 60 ans d’existence en 2018.
C’est un établissement caractéristique de la Région bruxelloise.
Bâtiment à l’architecture remarquable, il est niché au bord du Parc du Wolvendael et en même temps au centre de la commune, gage d’un lien fort entre nature et urbanité.
Construit dans les années 50, il s’inscrit dans une continuité temporelle forte, il a été rénové de 1992 à 2007, de manière à offrir aux habitants de la commune une vie culturelle de qualité et de proximité. Il dispose d’un équipement technique de qualité, polyvalent et permettant l’accueil de formes très diverses.

 

Le CCU est le fruit d’une histoire et il est à la croisée d’histoires : celles de l’évolution des villes et des agglomérations urbaines d’aujourd’hui, celles de l’évolution des formes culturelles, celles des flux de personnes, celles des enjeux de société.


Le Centre Culturel d’Uccle poursuit les buts suivants :
Être un pôle de référence au niveau de la commune et faire rayonner son identité singulière dans le paysage bruxellois ;
Renforcer son action de proximité, en développant des projets en lien avec le quartier et le territoire de la commune ;
Dessiner une politique des publics qui conjugue attractivité, rayonnement, éducation artistique dès l’enfance et fabrique du lien social ;
Incarner une forme de modernité innovante et plurielle.

 

Le projet du Centre culturel d’Uccle veut être traversé par toutes les questions qui façonnent une société : modernité et tradition, changement et conservation, idéalisme et réalisme, individu et communauté. Une société en changement, qui voudrait maîtriser et comprendre ce qui se transforme en elle.
Son projet culturel et artistique est toujours en recherche : recherche des questions que se pose son public, des attentes d’une population, des désirs qui s’y disent ou ne s’y disent pas.
Le CCU souhaite enrichir et développer l’écoute du monde contemporain, se mettre à son chevet, dans ce qu’il a de foisonnant, de multiple, de pluriel, – de mouvant et d’incertain aussi.

 

La programmation du CCU se développe suivant les axes suivants :
Renouveler les formes de confrontations entre artistes et public, créer des séquences qui servent de point de ralliement dans une saison, inscrire des thématiques qui apportent du sens, sont des outils précieux pour la lisibilité d’un projet.
Surprendre par la forme, le lieu ou la teneur des projets, stimuler la curiosité de manière à attirer et intéresser, intriguer et étonner le public ; allier des propositions complémentaires hors les murs, impliquer les acteurs culturels du territoire ; développer une politique éducative adaptée à tous les âges ; c’est-à-dire à la fois structurer et innover dans la manière d’utiliser les équipements et d’inventer les projets.
Avec pour objectif de demeurer un outil vivant, évolutif, ouvert sur le monde et qui conjugue accessibilité et excellence.

 

Afin de répondre à ce désir, le CCU a lancé un profond projet de renouvellement qui porte aussi bien sur son fonctionnement que sur son rapport au public et à la population : projet artistique et culturel de l’établissement, image du lieu et image dans Bruxelles du CCU, communication, partenariats, tarifications, ouverture, gouvernance, identité et enfin nom du CCU.

 

Par ailleurs, afin d’accompagner et approfondir l’évolution du CCU, un processus de demande de reconnaissance en tant que Centre culturel auprès de la Fédération Wallonie-Bruxelles a été lancé.
Les attentes et les besoins culturels du bassin de population sont multiples, une démarche d’analyse partagée du territoire, faite de consultations et de rencontres, a été entrepris.
A l’orée de cette démarche, nous pouvons faire valoir l’attente, qui s’exprime de multiples façons, d’un lieu ouvert, proche, vivant, dynamique, accessible, séduisant, étonnant.

 

Ce grand théâtre se doit d’être animé du désir de rencontrer la diversité culturelle qui regroupe les populations d’origines et de générations très variées du sud de Bruxelles et de la Région.
C’est un lieu de désir, de fantaisie qui veut donner sens au monde, par les chemins de la rêverie, par l’envie de découverte, par la médiation culturelle, en résonnance avec le monde actuel.
Les différentes activités du Centre culturel doivent tendre à favoriser la rencontre entre les habitants permettre l’exercice des droits culturels fondamentaux et promouvoir l’accès et la participation à la culture pour le plus grand nombre.
Ni avant-gardiste, ni pointu, mais singulier, avec une personnalité, insolite et parfois même insolente !