Les gros patinent bien

Pierre Guillois et Olivier Martin Salvan

Les gros patinent bien

Pierre Guillois et Olivier Martin Salvan

ABO NEO

Un récit, un cabaret en carton, une vaste blague

 

Voici le récit d’un voyage fait (dans un faux anglais plutôt compréhensible) par un personnage immobile et bavard dont les aventures sont illustrées par un comparse suractif et muet. L’essentiel se passe ailleurs : l’action, les lieux, les personnages et les objets sont décrits au feutre noir sur des bouts de carton… Un soi-disant grand comédien raconte son incroyable épopée à travers l’Europe et les siècles. Il traverse terres et mers, enchaîne les périples et finit roi peut-être, mais plus probablement mendiant, et sans nul doute écartelé dans quelque contrée sauvage, ou confiseur dans un pays de toute façon trop chaud, à moins que ce ne soit d’une mort douce mais décevante… Duo cartoonesque à l’imaginaire débridé, nos deux presque clowns créent un spectacle-monde, dans lequel, petits, moyens et grands embarquent follement.