Vipère au Poing

La haine, beaucoup plus encore que l’amour, ça occupe

Hervé Bazin

Vipère au Poing

La haine, beaucoup plus encore que l’amour, ça occupe

Hervé Bazin

L’un des plus grands romans de la littérature française pour la première fois au théâtre : un seul en scène violent et drôle à l’écriture aiguisée. Jean, dit Brasse-Bouillon, mène avec ses frères une guerre sans merci contre leur mère, une femme impitoyable et cruelle qu’ils ont surnommée folcoche. Un témoignage vital et incendiaire qui dynamite les conventions traditionnelles de la relation parents-enfants. Entre fiction et autobiographie, Hervé Bazin dresse le portrait d’une famille détestable et attachante bravée par le cri de révolte d’un enfant.

Excellent Aurélien Houver. Ce jeune comédien à forte présence interprète en un récit fluide l’adaptation qu’il a faite avec Victoria Ribeiro qui le met en scène (…) on est impressionné par la qualité de leur travail, aussi probe que sobre.

FIGAROSCOPE