Quatuor à cordes

Franz Schubert / de Anton Webern / la Monnaie

Quatuor à cordes

Franz Schubert / de Anton Webern / la Monnaie

Concertini de La Monnaie

 

Le quatuor à cordes est la formation la plus représentative de la musique de chambre. Et quand la Konzertmeister et les solistes de l’Orchestre symphonique de la Monnaie proposent un programme viennois au cœur duquel un monument du répertoire sera joué, la soirée ne peut être que mémorable !

 

 

La célèbre partition de Schubert doit son nom à son deuxième mouvement qui fait écho à un lied du compositeur, écrit quelques années plus tôt : « Ne crains rien, donne-moi ta main, je suis ton amie ». La tonalité funèbre s’exprime tout au long de la pièce avec une délicate inquiétude, de riches sonorités et une atmosphère puissante, faisant écho à la maladie du compositeur se sachant condamné.

Franz Schubert Quatuor à cordes en ré mineur « La Jeune fille et la Mort », D.810 (1824) & œuvres de Anton Webern.

Vous aimerez aussi...