La Mouche

George Langelaan / Valérie Lesort et Christian Hecq

La Mouche

George Langelaan / Valérie Lesort et Christian Hecq

Omnithéâtre

La pièce se déroule dans les années 60 au cœur d’un village. Robert la cinquantaine, dégarni, bedonnant et mal dans sa peau vit avec sa maman Odette. Il tente de mettre au point une machine à téléporter. D’échec lamentable en expérimentation hasardeuse, il finit par se téléporter lui-même. Mais il revient de son « voyage » légèrement différent, et finit par se transformer en insecte géant. Son corps et son âme se dénaturent épouvantablement…

 

Comme dans le film de Cronenberg, tiré lui-même de la nouvelle de George Langelaan, Robert, un vieux garçon qui vit chez sa mère, tente de se téléporter. Mais…
On assiste au quotidien de ce drôle de couple, ponctué par des expériences de téléportations plus ou moins réussies. Le processus de déshumanisation, déjà entamé dans cette vie sans âme, se poursuit jusqu’à son terme atroce – métaphore de notre pauvre condition humaine ou simple pochade ambigüe ?

Travail corporel, effets spéciaux, esthétique vintage, inventivité débridée et poésie noire, La Mouche est un laboratoire d’expérimentations scéniques et visuelles, un extraordinaire terrain de jeu, moral et visuel. On en tremble encore …



Entre poésie décalée et tendresse trash, le cocktail improbable témoigne d’un humour sans arrière-pensée, dont la sincérité fait mouche à chaque instant.

Les Inrockuptibles

Vous aimerez aussi...