Les Emotifs anonymes

Philippe Blasband et Jean-Pierre Améris / Arthur Jugnot

Les Emotifs anonymes

Philippe Blasband et Jean-Pierre Améris / Arthur Jugnot

 

Voici l’histoire toute simple de deux personnes pour lesquelles chaque sortie est une épreuve, chaque rencontre un examen, chaque conflit une sueur froide. Nos émotifs cherchent le réconfort dans des séances de thérapie de groupe. La promesse d’un spectacle chaleureux et subtil, comme le meilleur des chocolats.

 

 

Jean-René, patron d’une fabrique de chocolat, et Angélique, chocolatière de talent, sont deux grands émotifs. Leur passion commune pour le chocolat les rapproche. Deux personnes si émotives que la moindre friandise les bouleverse, que le moindre trac les paralyse. Ils tombent amoureux l’un de l’autre, mais n’osent se l’avouer. Hélas, leur timidité maladive tend à les éloigner.
Ils sont entourés d’une flopée de personnages, tous bien dans leurs godasses, qui ne comprennent pas qu’on puisse avoir tant de mal à habiter ce « monde de brutes ». Parviendront-ils à dépasser leur manque de confiance en eux, au risque de dévoiler leurs sentiments? Pour interpréter cette petite société qui se croise et se rencontre, quatre acteurs épatants, complices et joyeux. Philippe Blasband a déjà signé le scénario du film (réalisé par Jean-Pierre Améris), voici la pièce, portée par des acteurs délicats, ajoutant de la proximité à ce sujet vibrant d’une sincérité charmante.


On connaissait déjà l’histoire grâce à l’excellent film avec Benoit Poelvorde et Isabelle Carré, mais on n’a pas été déçues. La prestation des comédiens (Nicolas Buysse, Charlie Dupont, Tania Garbarski, Aylin Yay) est lumineuse: ils débordent d’énergie, sont complices, incarnent leur personnage avec brio (…). On rigole, on est émues et on se laisse bercer par cette jolie histoire d’une sincérité désarmante, d’autant plus que les personnages interagissent beaucoup avec le public.

Justine Rossius, Flair Culture 2020

Vous aimerez aussi...